03.02.2022

Michel Dalberto fête son début brillant à Prague

Le pianiste français brille lors du concert d'ouverture de la Présidence française de l'UE.

C´était un début tardif, mais avec quelle brillance!  Michel Dalberto s'est produit lors du concert d'ouverture de la Présidence française de l'UE avec l'Orchestre philharmonique de Prague sous la direction d'Emmanuel Villaume. A cette occasion, le pianiste français a enthousiasmé le public dans l'imposante salle Smetana de la Maison communale de Prague en jouant le Concerto en sol majeur de Ravel.

Le concerto de Ravel et ensuite le "Boléro" de Ravel ont constitué le point culminant d'un programme varié comprenant d'autres œuvres de Bizet, Debussy et Martinů. Après que le jeune pianiste Stanislav Gallin avait prouvé sa dextérité grâce à la "Toccata e due canzoni" de Martinûs, Dalberto a démontré de manière impressionnante pourquoi il est l´un des pianistes français de plus grande renommé de notre époque.

Brillant avec une virtuosité époustouflante dans les mouvements d´angles, chantant l´"Adagio assai" de manière ravissante à l´aide des touches du piano - et suscitant des couleurs magnifiques du piano à queue de concert C. Bechstein D 282, Dalberto a fait de cette soirée un grand moment de musique! Après avoir interprété en bis la sirène "Ondine" et la superbe transcription de la chanson "Wohin" de Schubert par Rachmaninov, la soirée s´est terminé en applaudissements frénétiques.