Taihang Du

« Les pianos Bechstein, qui jouissent d’une longue et glorieuse tradition, offrent un son pur et un toucher élégant. Ces instruments au top-niveau procurent un plaisir inégalé lorsqu’on en joue sur scène. »

Du Taihang

 

Né à Pékin en 1966, Du Taihang joue du piano depuis l’âge de six ans et a donné un premier récital quatre ans plus tard. Son succès au Conservatoire central de sa ville natale, où il étudiait auprès des professeurs Zhao Pingguo et Li Qifang, lui a permis de suivre les classes de maîtres données par Vladimir Ashkenazy, Paul Badura-Skoda et Fu Cong. Arrivé en Europe en 1992, il a bénéficié du soutien de la Fondation Heinrich-Neuhaus de Zurich et de la Société Chopin de Hanovre pour continuer ses études auprès d’Homero Francesch en Suisse et de Victor Merzhanov en Allemagne. Il a accepté en 2001 un poste d’enseignant au Conservatoire central de Pékin.

Parmi les concours internationaux auxquels Du Taihang a participé avec succès, citons notamment la Scheveningen International Music Competition (Pays-Bas, 1994) et le Concours Géza-Anda (Suisse, 1997). Il a ensuite donné des récitals dans de nombreux pays d’Europe et d’Asie (Allemagne, Autriche, Italie, Suisse, Pays-Bas, Belgique, Danemark, Royaume-Uni, Pologne, Japon, Hong Kong, Macao, Taiwan), joué dans des salles prestigieuses (Tonhalle de Zurich, Concertgebouw d’Amsterdam) et participé à des festivals en Allemagne (Schleswig-Holstein Musik Festival, Forum Feldkirch, Bodenseefestival), en Autriche (Bregenzer Festspiele) et en Italie (Asiagofestival). Il convient également de noter qu’il s’est déjà produit avec plusieurs grandes formations (Tonhalleorchester Zürich, Nederlands Philharmonisch Orkest, China Philharmonic Orchestra, China National Symphony Orchestra).

Certains des CD qu’il a enregistrés l’ont été lors de récitals retransmis à la radio ou la télévision (Westdeutscher Rundfunk, Dansk Radio 2, NHK, China Central TV, China Central People’s Broadcasting Station). Indiquons pour terminer qu’il a été le premier à interpréter en Chine les œuvres pour piano d’Alberto Ginastera, Sofia Goubaïdoulina et Astor Piazzolla.