Simon Trpčeski

« La bonne vieille tradition, enrobée dans une sonorité chaleureuse. C’est un vrai plaisir de découvrir et d’apprécier à leur juste valeur les pianos C. Bechstein. »

Simon Trpčeski

 

Simon Trpčeski est né en Macédoine et a étudié auprès de Boris Romanov. Il a été proclamé « BBC New Generation Artist » et a été lauréat du Royal Philharmonic Society Young Artist Award 2003.

Simon Trpčeski s’est produit avec de grands orchestres (Concertgebouworkest, WDR Sinfonieorchester, Orchestre National de France, New York Philharmonic, Orchestre national de Russie, China Philharmonic Orchestra, Sydney Symphony Orchestra) et donne régulièrement des récitals dans les plus grandes villes du monde (New York, Munich, Paris, Pékin, Prague, São Paulo, Sydney, Tokyo et Londres, où il a été « Artist in Residence » au Wigmore Hall). Il a par ailleurs participé à de nombreux festivals (Verbier, Bergen, BBC Proms, Baltic Sea Festival). Il convient également de mentionner le projet Makedonissimo qu’il a initié avec le compositeur Pande Shahov et qui met à l’honneur la musique traditionnelle de Macédoine.

Son premier CD, publié sous le label EMI en 2002, a reçu deux prix décernés par le magazine Gramophone : Editor’s Choice et Debut Album. Il a ensuite enregistré tous les concertos de Rachmaninov, ces CD étant distingués en 2010 par un Diapason d’or et en 2011 par un nouvel Editor’s Choice. Citons également son enregistrement des Concertos pour piano n° 1 et 3 de Prokofiev, publié sous le label Onyx Classics, qui lui a valu un troisième Diapason d’or en septembre 2017.

Simon Trpčeski collabore régulièrement avec l’organisme KulturOp visant à promouvoir les jeunes talents de son pays d’origine, la Macédoine.

Foto © Benjamin Ealovega / Slavco Spirovski - KulturOp und Gregor Willmes

Variations sur Mozart, Beethoven et Brahms

LINN Records Variations sur Mozart, Beethoven et Brahms

Geoffrey Norris a pu écrire à propos de Variations, le nouvel album de Simon Trpceski : « Les variations sont un genre pratiquement aussi ancien que la musique elle-même ». De fait, ce genre musical est si diversifié qu’on ne sait jamais trop à quoi s’attendre lorsqu’on y est confronté. Incluant aussi bien des œuvres prestigieuses et virtuoses que des airs d’opéras populaires, en passant par des reprises de chefs-d’œuvre profonds et ambitieux de Bach ou Beethoven, les variations sont une véritable source de surprises.

Le nouveau CD de Simon Trpceski rassemble pour sa part un remarquable ensemble de variations sur des compositions de Mozart, Beethoven et Brahms. L’album s’ouvre de manière remarquable sur une variation de Salve tu, Domine de Mozart, interprétée avec finesse et élégance, suivie d’une variation de la Danse russe de Beethoven. Le ton se fait nettement plus sérieux, voire sombre, avec les variations tragiques sur un thème de Schumann/Brahms. Quant aux charmantes variations sur Come un agnello de Mozart, elles introduisent les célèbres 32 variations sur un thème en do mineur de Beethoven, qui viennent clore l’album. Toutes les notes y sont parfaitement stylisées et merveilleusement équilibrées, leur enchaînement constituant un ensemble qui nous conte une histoire à la dramaturgie fantastique et mouvementée. On s’émerveille devant les sommets que Trpceski peut atteindre avec ces quelques thèmes simples dus à Mozart, Beethoven et Brahms.

L’album, publié sous le label Linn Records, a été enregistré en février 2021 au studio Ölbergkirche de Berlin sur un piano à queue de concert C. Bechstein D282.

Plus d'info