Guide du piano

Découvrez dans ce guide les multiples avantages du piano et ce qu’il convient de prendre en compte avant d’en acheter un.

Fabrication des pianos à queue C. Bechstein

À quoi tient la voix merveilleuse des pianos à queue C. Bechstein ? Nous vous révélons certains secrets et vous présentons les particularités des manufactures C. Bechstein.

 

Des instruments à la voix légendaire

Les pianos C. Bechstein ont une voix légendaire et inoubliable, à la fois chaleureuse, lyrique, colorée, chantante et particulièrement claire et pure. Ces instruments vous permettant de vous exprimer sans la moindre restriction sont la solution idéale pour jouer en solo ou avec un ensemble de musique de chambre. La clarté et la pureté caractéristiques du son C. Bechstein confèrent une dimension plastique à vos interprétations.

 

Projection du son

Dans une cantilène pianissimo tout comme dans le plus puissant fortissimo, le son C. Bechstein brille et pétille avec majesté. Reflétant parfaitement votre intention, il répond exactement à vos doigts et à votre attaque. Les pianos à queue de concert C. Bechstein sont des instruments particulièrement puissants et dynamiques qui s’imposent sans problèmes.

D’où vient cette excellence ?

Ce spectre sonore incomparable trouve son origine dans la philosophie C. Bechstein. Pour toutes les étapes de fabrication, les facteurs de pianos et les différents spécialistes de l’entreprise mettent à profit leur longue expérience de sorte que rien n’est laissé au hasard. Découvrez maintenant le monde mystérieux et le grand art de la facture de pianos C. Bechstein.

 

Table d’harmonie

La table d’harmonie est l’âme de l’instrument. Elle est réalisée avec un bois de lutherie soigneusement sélectionné : du sapin de montagne poussé lentement à plus de mille mètres d’altitude, c’est-à-dire dont les cernes sont très rapprochés. Après avoir été soigneusement contrôlé, le matériau est tout d’abord séché à l’air de manière traditionnelle, puis dans une étuve à longue durée. Une fois façonnée, la table d’harmonie est pourvue de renforts dont les extrémités sont ensuite biseautées afin de générer des tensions soigneusement dosées. Le bord de la table d’harmonie est lui aussi légèrement biseauté afin d’optimiser les propriétés vibratoires.

 

Renforts de la table d’harmonie

Les renforts de la table, eux aussi réalisés en sapin de montagne, compensent la pression exercée par les cordes et contribuent à transmettre leurs vibrations à toute la surface de la table par l’intermédiaire du chevalet. Leurs extrémités biseautées prennent place dans les logements parfaitement adaptés qui ont été taillés dans le cadre de la table (voir ci-dessous). Après leur encollage sur la table, les renforts génèrent une tension parfaitement dosée qui vise à optimiser les vibrations. De plus, C. Bechstein utilise traditionnellement un « renfort principal » dont la fonction est d’améliorer l’élasticité de la table d’harmonie sous l’effet des basses.

Chevalet

Le chevalet sert d’intermédiaire entre les cordes et l’ensemble formé par la table d’harmonie et ses renforts. C. Bechstein a développé un procédé de fabrication spécial qui permet au chevalet de transmettre les vibrations des cordes intégralement — c'est-à-dire sans pertes — jusqu’à la table. Sur les pianos à queue C. Bechstein, le chevalet se compose de lamelles en érable d’Europe encollées verticalement, ainsi que d’une pièce en hêtre blanc massif assurant le contact avec les cordes. Sur les instruments Bechstein, le chevalet est intégralement réalisé en hêtre rouge massif.

 

Cadre de la table

Le cadre de la table, composé de lamelles massives en acajou et en hêtre rouge disposées horizontalement, forme la périphérie du cadre de barrage et améliore le transfert des vibrations. Après avoir « mûri » durant un temps prédéterminé et acquis le galbe recherché sous l’effet de tensions parfaitement contrôlées, la table d’harmonie, munie de ses renforts et du chevalet, est encollée dans son cadre. Celui-ci est alors adapté en fonction du galbe de la table, cette opération complexe visant elle aussi à optimiser les vibrations.

 

Meuble massif

Le meuble se compose de plusieurs couches de hêtre entrecroisées, encollées et mises en forme afin d’obtenir une structure stable. Le matériau — un bois dur — est soigneusement sélectionné afin de garantir la solidité du meuble et d’en faire un réceptacle idéal pour la table.

Poutres

Des poutres massives, visibles lorsqu’on regarde sous un piano à queue, composent le cadre de barrage. Elles sont réalisées en pin soigneusement sélectionné. Sur les pianos C. Bechstein, ces poutres s’emboîtent dans le cadre au moyen de queues-d’aronde renforcées par des chevilles. Elles se rejoignent en général à un endroit de la traverse renforcé par une pièce métallique qui sert également de support au cadre en fonte, ce qui permet de compléter le cycle énergétique au sein de l’ensemble acoustique.

 

Cadre en fonte

Le cadre en fonte ayant une influence considérable sur la qualité du son d’un piano C. Bechstein, il est moulé dans le sable et non sous vide comme c’est le cas sur les instruments à bon marché. L’utilisation d’un sable spécial permet un coulage particulièrement précis et confère au cadre un profil optimal. Tous les pianos droits et à queue C. Bechstein sont munis de cadres en fonte assurant une grande vitesse de propagation du son. Le cadre est fixé au barrage par une pièce métallique, ce qui permet de compléter le cycle énergétique au sein de l’ensemble acoustique comme indiqué précédemment.

 

Résonateur des aiguës

Sur les pianos à queue C. Bechstein des gammes B, C et D, un résonateur métallique harmonise la tension du cadre en fonte et celle du cadre de la table d’harmonie, ce qui permet de régler avec précision la tension de la table sous les aiguës.

 

Ensemble acoustique

Selon C. Bechstein, l’ensemble acoustique inclut le cadre de barrage (la « colonne vertébrale » du piano, composée des poutres, de la traverse et de la ceinture), les cordes, la table d’harmonie et le cadre en fonte. Après leur encollage, le cadre et la ceinture sèchent durant six mois afin de permettre aux tensions de s’équilibrer lentement. Ce temps de séchage est respecté pour tous les modèles C. Bechstein. Après l’encollage du cadre, de la traverse et des poutres, ainsi que de cet ensemble dans la ceinture, la table d’harmonie y est insérée avec précision et encollée à son tour afin de la fixer solidement.

Tension constante à long terme

Toutes les pièces de l’ensemble acoustique sont assemblées sous tension afin de ne rien perdre des vibrations de la table d’harmonie. C’est là un des points qui contribuent à la sonorité profonde et colorée des pianos C. Bechstein. Le bord de la table d’harmonie a un profil spécial, tandis que les logements des renforts sont façonnés à l’aide de la technologie CNC afin de garantir une précision maximale. Ces divers éléments permettent d’éviter que l’énergie des vibrations se perde au sein de l’ensemble acoustique. Le choix méticuleux des matériaux, le respect des temps de séchage et la technologie utilisée garantissent ainsi que les tensions finement dosées lors de la fabrication resteront constantes durant des décennies.

Revendeurs Bechstein

Vous trouverez ici une liste des revendeurs Bechstein les plus près de chez vous.