Tomáš Kačo

Passer d’un piano droit désaccordé trouvé par hasard dans une bourgade de Moravie-Silésie à un magnifique piano à queue installé sur la scène du Carnegie Hall ; débuter comme autodidacte et être couronné « meilleur pianiste de jazz » par le célèbre Berklee College de Boston — L’histoire du pianiste, compositeur, chanteur et arrangeur Tomáš Kačo ressemble à un conte de fée. Ses récitals sont de longues improvisations inimitables mêlant des éléments empruntés au jazz, à la musique classique et aux airs traditionnels tsiganes.

Quatrième d’une fratrie de douze enfants, Tomáš Kačo a commencé de jouer du piano en autodidacte à l’âge de cinq ans et ce n’est que sept ans plus tard qu’il a découvert le solfège et les différentes techniques. Il a ensuite étudié au Conservatoire Janáček d’Ostrava auprès de Pavel Motloch, à l’Académie de musique de Prague auprès du professeur Ivo Kahánek et au Berklee College de Boston à partir de 2017.

L’esprit d’ouverture qui règne dans cet établissement — l’un des meilleurs au monde pour l’étude de la musique contemporaine — lui a permis de mettre en valeur son héritage tsigane et d’en faire un atout pour sa carrière. Celle-ci a pris son envol avec un récital mémorable donné au Carnegie Hall en 2018, intitulé Gypsy Soul et durant lequel ses propres compositions alternaient avec des arrangements de Frédéric Chopin et Jean-Sébastsien Bach.

Tomáš Kačo s’est produit dans de nombreux pays (Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique, Israël, États-Unis) et collabore depuis de longues années avec la chanteuse Ida Kelarová, qu’il a accompagnée au piano pour l’album Romská balada paru en 2010. Il écrit par ailleurs des arrangements pour divers orchestres tchèques. Pour son premier CD sorti en 2018 et intitulé My Home, Tomáš Kačo a rassemblé autour de lui John Patitucci (lauréat de plusieurs Grammy Awards), le chanteur Ondřej Gregor Brzobohatý, la chorale Kühn’s Children’s Choir et sa sœur Veronika. L’enregistrement a été possible grâce au soutien de la fondation Bakala, qui avait déjà permis à l’artiste d’aller étudier au Berklee College. Les titres de l’album ont été interprétés en public pour la première fois lors du lancement du cycle de récitals Influencers of Resonance parrainé par C. Bechstein, le plus grand fabricant de pianos européens.

Plus d'info