Markus Pawlik

« Ce que j’apprécie tout particulièrement sur le piano à queue de concert C. Bechstein, c’est cette voix flexible et très nuancée, qui chante (presque) d’elle-même. »

Markus Pawlik

 

Markus Pawlik, né à Brême en 1966, est probablement un des rares pianistes actuels réalisant une synthèse harmonieuse entre sensibilité, expressivité et virtuosité. Son talent ayant été reconnu de bonne heure, il s’est produit en public pour la première fois à l’âge de sept ans et a gagné à trois reprises le concours national allemand Jugend musiziert. Représentant la République fédérale au concours Eurovision des jeunes musiciens 1982, il y a remporté le premier prix, ce qui lui a permis de se lancer dans une carrière internationale et de se produire en Europe, en Asie et en Amérique du Nord dans des villes comme Munich, Prague, Dublin, Tokyo, Bangkok, New York et San Francisco.  

Nombre de ses récitals ont été retransmis à la radio et à la télévision, notamment celui donné lors du gala d’adieu du président fédéral Karl Carstens. Markus Pawlik a par ailleurs enregistré plusieurs CD en solo et avec des ensembles de musique de chambre.   Son répertoire inclut des œuvres classiques et contemporaines. Parmi celles-ci se trouvent notamment le Concerto pour piano d’Ichiro Nodaira qu’il a interprété pour la première fois à Berkeley et ensuite au Suntory Hall de Tokyo, ainsi que des œuvres de Peter Knell qu’il a récemment enregistrées sur un CD intitulé Snapshots.  

Parallèlement à sa carrière d’interprète, Markus Pawlik donne des classes de maître au niveau international et a été professeur invité à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il vit actuellement aux États-Unis.   En collaboration avec le réalisateur Matthew Mishory, il a initié en 2016 un projet de film consacré à Artur Schnabel, pianiste très attaché à la marque Bechstein. Ce film associera des éléments biographiques et un concert donné en l’honneur du maître par Markus Pawlik, le baryton Dietrich Henschel et le quatuor Szymanowski.  

 

© photos : Marcel Indik, Yoshitomo Tanaka, Bishin Jumonji