Andreijs Osokins

« Les pianos C. Bechstein sont incontestablement les meilleurs : un toucher excellent, très coloré et bien maîtrisable. Leur belle voix, chantante et noble, me permet d’exprimer mes intentions et mes émotions les plus profondes, de sorte que la musique jaillit directement de mon cœur. »

Andrejs Osokins

 

Andrejs Osokins (né en Lettonie en 1984) a commencé de jouer du piano à l’âge de cinq ans et a donné un premier concert en solo à quatorze ans. Après avoir obtenu un diplôme de l’Académie de musique de Lettonie, il a étudié au Trinity College of Music de Londres où il a obtenu une licence, un fellowship et un prix pour son interprétation d’un concerto de Mozart. Il a poursuivi ses études à la Royal Academy of Music, où il a étudié auprès de Hamish Milne à partir de septembre 2008, obtenant un mastère en juillet 2011.  

Son talent et son intelligence lui ont permis de remporter de nombreux prix de piano (Lillian Davies Prize, Christian Carpenter Piano Recital Prize, premier prix au Beethoven Intercollegiate Piano Competition et au concours J. Vitols de Riga). Citons tout particulièrement le Liela Muzikas Balva (principal prix de musique letton, obtenu en 2009) et le Prix du public remporté au 5e Internationaler Deutscher Pianistenpreis organisée en avril 2015 par International Piano Forum.  

Andrejs Osokins s’est produit dans des salles prestigieuses à Berlin (Philharmonie), Londres (Wigmore Hall, cathédrale de Westminster, St-Martin-in-the-Fields), Birmingham (Symphony Hall), Milan (Auditorium LaVerdi), Bruxelles (Opéra national de La Monnaie), Francfort (Alte Oper), Munich (Gasteig), Riga (Grande salle de la Hanse) et Moscou (Salle Rachmaninov), jouant alors avec de grandes formations (Orchestre National de Belgique dirigé par Marin Alsop, Hallé Orchestra dirigé par Sir Mark Elder, Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Darrell Ang, London Philharmonic Orchestra dirigé par James Judd, Latvijas Nacionālais Simfoniskais Orķestris dirigé par Yuri Simonov, Sinfonietta Riga Orchestra dirigé par Normunds Šnē et Kremerata Baltica).

Andreijs Osokins

Andreijs Osokins

Ce CD du jeune pianiste letton Andrejs Osokins intitulé Portrait débute par un morceau énergique : le Prélude n° 8 de la première partie du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach. Avec cet enregistrement réalisé lors d’un récital, le lauréat du Prix du public du Concours international allemand des pianistes 2015 jette un pont entre les compositions pour piano les plus anciennes et les œuvres de Ravel et Liszt, en passant par le répertoire classique — Une gageüre qui permet à Osokins de mettre en évidence la richesse de nuances de ses interprétations. Dans le premier mouvement de l’Appassionata de Beethoven, un morceau chargé d’émotions ambivalentes, on sent toute l’énergie qui bouillonne dans ce jeune musicien à la technique particulièrement brillante. Et lorsqu’il interprète Ravel et Liszt, il semble dans son élément et peut laisser libre cours à sa passion.   Ce CD a été enregistré par International Piano Forum lors d’un récital donné à Bad Cannstatt en novembre 2015. Andrejs Osokins jouait ce soir-là sur un piano à queue de concert C. Bechstein D 282.  

Le CD est uniquement disponible sur le site >> d’ International Piano Forum.

Plus d'infos.