Actualités

Fascination C. Bechstein à Berlin et Hambourg

Deux concerts magnifiques donnés sur un instrument qui ne l’est pas moins

Deux concerts magnifiques donnés sur un instrument qui ne l’est pas moins : William Youn avait choisi un piano à queue de concert C. Bechstein D 282 pour se produire en trio avec Sabine Meyer et Nils Mönkemeyer à la Konzerthaus de Berlin ; une semaine plus tard, Haiou Zhang a suscité l’enthousiasme du public lors d’un récital donné à la Laeiszhalle de Hambourg, également sur un C. Bechstein D 282.

Haiou Zhang, pianiste chinois âgé de vingt-cinq ans, fascine le public lorsqu’il se produit sur les grandes scènes internationales. Il a récemment donné un récital à Laeiszhalle de Hambourg, jouant alors — sur un C. Bechstein D 282 — le Concerto pour piano n° 1 de Franz Liszt avec l’orchestre Hamburger Symphoniker dirigé par Xin Tan. Haiou Zhang a par ailleurs enregistré, toujours sur un piano à queue C. Bechstein, toutes les sonates de Liszt pour un CD Hänssler Classic qui a rencontré le succès dans le monde entier. Il jouera de nouveau à la Laeiszhalle le 13 novembre prochain, avant de partir en Chine pour une tournée en décembre et janvier. Après son retour en Europe, il se produira à la Konzerthaus de Berlin le 21 avril 2017 dans le cadre des nouveaux récitals C. Bechstein.

C’est dans cette même salle de concert berlinoise que Sabine Meyer (clarinette), Nils Mönkemeyer (alto) et William Youn (piano) se sont produits en octobre dernier, le jeune pianiste ayant choisi un C. Bechstein D 282 pour cette soirée mémorable.

Clarinette, alto et piano : trois instruments hauts en couleurs… Outre les fantaisies et Märchenbilder de Schumann, les trois musiciens ont interprété le Kegelstatt-Trio de Mozart, œuvre qui, selon la légende, aurait été jouée pour la première fois dans un jeu de quilles. Ce qui est fort probable lorsqu’on sait que Mozart aimait pratiquer ce jeu avec ses amis musiciens et qu’il prenait alors généralement un alto. La prestation de Sabine Meyer, Nils Mönkemeyer et William Youn au C. Bechstein D 282 lors de cette soirée enjouée a suscité un tonnerre d’applaudissements.

Photos @ Gregor Willmes