Mario Häring

Mario Häring est né à Hanovre en novembre 1989 dans une famille de musiciens germano-japonaise et a grandi à Berlin. Il a commencé de jouer du piano et du violon à l’âge de trois ans et a pris des cours de piano à partir de 1994. Avant même de passer l’Abitur, il a étudié à l’institut Julius-Stern de l’université des Beaux-arts de Berlin auprès du professeur Fabio Bidini ainsi qu’à l’HMTM de Hanovre auprès du professeur Karl-Heinz Kämmerling. Après un bachelor sous la direction des professeurs Kämmerling et Lars Vogt, il suit depuis 2014 un cursus de mastère pour piano à l’HMTM de Hanovre.

Parallèlement, il a suivi les classes de maîtres données par Paul Badura-Skoda, Walter Blankenheim, Pascal Devoyon, Andras Schiff et Anatol Ugorski. Il bénéficie par ailleurs de trois bourses, attribuées par l’Internationale Musikakademie du Liechtenstein (depuis 2011), la Deutsche Stiftung Musikleben et la Werner Richard – Dr. Carl Dörken Stiftung.

Mario Häring a remporté seize premiers prix en tant que soliste et chambriste depuis 1995. Après un premier concert donné à Berlin en 2003 avec l’ensemble Berliner Symphoniker, il s’est produit dans des salles prestigieuses (Philharmonie de Constance, Konzerthaus de Berlin, Laeiszhalle de Hambourg, Suntory Hall, Bunka Kaikan et Metropolitan Theater de Tokyo), avant de donner six autres concerts à la Philharmonie de Berlin.

Parmi les nombreux festivals auxquels il a participé, citons notamment Braunschweig Classix Festival, Schwetzinger Festspielen, International Steinway Festival, Schleswig-Holstein Musikfestival, Lucerne Festival Ark Nova Matsushima, Kissinger Sommer et festival Spannungen de Heimbach. Au printemps 2017, il a par ailleurs été le premier « Intendent in Residence » du nouveau festival :alpenarte de Schwarzenberg.

Sa carrière internationale l’a mené dans de nombreux pays (Autriche, Chine, Espagne, États-Unis, Finlande, Grèce, Italie, Japon, Liechtenstein, Luxembourg, Namibie, Suisse) pour jouer en solo, avec de grands orchestres ou en tant que chambriste. Sa passion pour la musique de chambre, qu’il partage avec le violoniste Noé Inui, lui a d’ailleurs valu une nomination au prix ICMA pour le CD Identity que les deux musiciens ont récemment enregistré.

En 2018, Mario Häring a remporté le deuxième prix du Concours international de piano de Leeds ainsi que le prix Yaltah Menuhin pour ses performances exceptionnelles en demi-finale de musique de chambre.

Fotos © Yannis Gutmann, Stephan Rohl

Plus d'infos