Leon Gurvitch

« Ce fut un véritable plaisir de jouer sur le C. Bechstein D 282, un instrument qui brille par sa voix chaude et harmonieuse. J’ai particulièrement apprécié sa richesse de nuances et son vaste spectre dynamique. »

Leon Gurvitch

 

Leon Gurvitch est pianiste, compositeur, chef d’orchestre et leader d’un groupe. Les morceaux qu’il joue et compose plongent leurs racines dans la musique classique, le folklore russe et le klezmer, ainsi que dans la musique orientale et d’Amérique latine.  

Leon Gurvitch est né à Minsk en 1979. Fils d’une pianiste, il apprit très tôt à jouer du violon, du piano et du hautbois, avant de suivre une formation de chef d’orchestre et de parfaire ses études au Conservatoire supérieur de Hambourg. En 2001, il a fondé le Leon Gurvitch Project, un groupe inclassable composé d’excellents musiciens qui s’est produit avec succès dans de nombreux festivals internationaux, notamment Leverkusener Jazztagen, Yuri-Bashmet-Festival, Jazzfestival des NDR (Hambourg), Jazzahead (Brême) et KlezMORE (Vienne), ainsi qu’à Prague, Łódź, Amsterdam et Wrocław.   Compositeur de musique de film, notamment pour Death Game de Menahem Golan (Oscar 2001), Leon Gurvitch enseigne depuis 2004 au Conservatoire Johannes-Brahms de Hambourg. En 2011, il a dirigé la première des Enfants terribles, un opéra de Philipp Glass. Il a également travaillé pour le Hamburgische Staatsoper, le NDR Sinfonieorchester et Peter Zadek, metteur en scène mythique. En 2013, il a composé une Fantaisie érotique d’après des poèmes de Daniil Charms, l’œuvre étant interprétée par des solistes et l’ensemble du Hamburgische Staatsoper. Eldorado, le premier album de la série Leon Gurvitch Project feat. Frank London, a été publié en 2010 et a reçu un Grammy dans le courant de la même année. Toujours sous le label Morgenland, Leon Gurvitch a publié en 2014 un album solo intitulé Remember Me. En mars 2015 finalement, le Leon Gurvitch Project a participé au festival de jazz NDR organisé à Hambourg.  

Gurvitch s’est produit ces dernières années dans différents pays (Suisse, Finlande, Russie, États-Unis, République tchèque, etc.), tandis que des œuvres de sa composition étaient interprétées dans le monde entier (Kennedy Center for Performing Arts de Washington, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Laeiszhalle de Hambourg et Cité des arts de Paris). Au printemps 2015, il a donné une série de récitals de piano aux États-Unis. Dans le courant de la même année, son œuvre 5 Dances in Old Style a été interprétée à plusieurs reprises dans le cadre du festival Classic for Peace, notamment au Bundestag par la Kammerphilharmonie de Francfort.  

Auteur de plus de trois cents compositions, Leon Gurvitch s’est vu remettre le prix Goldene Chanukkia à Berlin en 2006 et a été nominé dans la catégorie Musiciens de l’année lors de l’édition 2015 du prix HANS de Hambourg. En 2016, finalement, il a été résident au David Oppenheim Music Center/Stella Adler Studio of Acting de New York.  

Leon Gurvitch vit à Hambourg depuis 2001.

Plus d'infos