« Avec tous mes vœux de succès pour l’entreprise et tous ceux qui contribuent au rayonnement mondial du nom Bechstein »

Dimitri Bachkirov

 

Né à Tbilissi en 1931, Dimitri Bachkirov étudia auprès d’Alexander Goldenweiser et devint célèbre en tant que pianiste puis professeur de piano. En 1955, il avait obtenu le premier prix au concours Long-Thibaud. Il se produisit ensuite avec de grandes formation d’Europe et des États-Unis (Royal Philharmonic Orchestra, Gewandhausorchester Leipzig, Chicago Symphony Orchestra,), dirigées par des chefs d’orchestre tels que Vladimir Ashkenazy, Daniel Barenboïm, Zubin Mehta et Wolfgang Sawallisch. 

Représentant de la vieille école de piano russe, il enseigna durant de nombreuses années (notamment au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou et à l’Académie internationale de piano du lac de Côme), et dirigea le département piano du Conservatoire supérieur Reina-Sofía de Madrid, ville où il mourut le 7 mars 2021.

Pianiste de légende, Dimitri Bachkirov eut notamment pour élèves Arcadi Volodos, Jonathan Gilad, Boris Bloch et Nikolaï Demidenko, ainsi que sa fille Elena Bachkirova. En avril 2012, il donna une classe de maître à Berlin sur un piano à queue C. Bechstein B 212 et fit alors cette réflexion : « J’aime tellement cet instrument que j’aurais envie de le prendre avec moi dans mes bagages. » Après le concert final, donné sur un piano à queue C. Bechstein D 282, le maître écrivit dans le livre d’or Bechstein : « Je vous remercie de tout cœur de m’avoir offert la possibilité de présenter ici de jeunes pianistes talentueux. Cet événement m’a rappelé le récital que j’ai eu l’occasion de donner dans cette salle sur un piano à queue C. Bechstein. Avec tous mes vœux de succès pour l’entreprise et tous ceux qui contribuent au rayonnement mondial du nom Bechstein ».