Cédric Pescia

« Le piano à queue de concert Bechstein dispose d’une voix magnifiquement colorée qui permet d’interpréter tout répertoire d’une manière idéale. ».

Cedric Pescia

 

Cédric Pescia est né à Lausanne et a étudié auprès de Christian Favre dans sa ville natale ainsi qu’auprès de Dominique Merlet à Genève et de Klaus Hellwig à Berlin. Il a poursuivi sa formation à l’Académie internationale pour le piano du lac de Côme auprès de Dimitri Bashkirov et Andreas Staier.

En 2002, il a remporté l’un des concours les plus prestigieux au niveau mondial : la Gina Bachauer International Artists Piano Competition de Salt Lake City, manifestation à laquelle participaient plus de cinq cents pianistes originaires d’une quarantaine de pays.

Cédric Pescia s’est produit dans de très nombreux festivals internationaux et a donné des concerts dans les salles les plus prestigieuses des États-Unis et de divers pays d’Europe et d’Amérique du Sud (Carnegie Hall de New York, Philharmonie et Konzerthaus de Berlin, Musikhalle de Hambourg, Tonhalle de Zürich, Wigmore Hall de Londres). Parmi les orchestres avec lesquels il a joué en tant que soliste, citons notamment l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, la Deutsche Radio Philharmonie, la Camerata de Lausanne, l’Orchestra della Svizzera Italiana, l’orchestre Verdi de Milan et l’ensemble Oriol de Berlin.

Deux CD publiés sous le label Claves Records, le premier avec les Variations Goldberg de Bach, le second avec des œuvres de Schumann, ont été très bien accueillis par la critique. Toujours chez Claves Records, il a également enregistré un CD avec des œuvres de Couperin, Messiaen et Debussy, et un autre sur lequel il interprète des compositions de Busoni et Enescu en duo avec la violoniste Nurit Stark. Sa discographie inclut également un CD avec les trois dernières sonates pour piano de Beethoven (printemps 2009) et un enregistrement d’œuvres de Robert Schumann ayant reçu le Supersonic Award (2010). Citons encore un CD avec des œuvres de Cage (Aeon), un autre avec des œuvres de Messiaen (Genuin), L’Art de la fugue de  Bach (Aeon), les derniers concertos pour deux et quatre mains de Schubert (La Dolce Vita, avec Philippe Cassard) et les œuvres pour piano et violon de Clara et Robert Schumann (Claves, avec Nurit Stark).

Cédric Pescia a été nommé professeur de piano à la Haute École de Musique de Genève en 2012.

« Le piano à queue de concert Bechstein dispose d’une voix magnifiquement colorée qui permet d’interpréter tout répertoire d’une manière idéale. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne Debussy : le Bechstein semble fait pour cette musique car il la rend d’une façon plus belle, plus riche et plus équilibrée qu’aucun autre instrument ». (Pescia)

Plus d'infos