Concerts

Yejin Gil présente son nouveau CD Bechstein dans toute l’Allemagne

La pianiste coréenne Yejin Gil vient d’enregistrer un nouveau CD intitulé Étrangeté. Cet album contient des œuvres de Scriabine qu’elle va interpréter lors de récitals donnés à la Konzerthaus de Berlin et dans plusieurs C. Bechstein Centers d’Allemagne.

Ce CD Bastille Musique a été enregistré sur piano à queue C. Bechstein D 282 à l’automne 2016 aux studios Teldex de Berlin. Yejin Gil interprétera les œuvres d’Alexandre Scriabine qu’il contient dans plusieurs salles d’Allemagne, tout d’abord au C. Bechstein Centers de Hanovre et Augsbourg, puis à la Konzerthaus de Berlin. Lors de ces récitals, la jeune pianiste associera aux œuvres du compositeur russe des morceaux choisis de Franz Liszt et Claude Debussy.

Die Termine:

C. Bechstein Centrum Hamburg: 20 octobre 2017, 19h
C. Bechstein Centrum Köln: 9 novembre 2017, 19h
C. Bechstein Centrum Düsseldorf: 10 novembre 2017, 19h
C. Bechstein Centrum Frankfurt: 8 décembre 2017, 18h

Parlant de Scriabine, Yejin Gil confie : « Je suis fascinée par l’harmonie particulière et les couleurs constamment changeantes de ses compositions ». Interprète exigeante, à la technique brillante et toujours en quête d’authenticité, elle a déjà publié un premier CD avec des œuvres de Chin, Ligeti, Boulez et Messiaen qui a suscité l’enthousiasme des critiques anglais du Guardian et a été récompensé par le « Coup de cœur » de l’Académie Charles-Cros en 2014.

Yejin Gil a commencé de jouer du piano à l’âge de cinq ans. Après avoir obtenu un diplôme de l’Université nationale de Séoul (l’une des meilleures de Corée), son vif intérêt pour la culture européenne l’a portée à venir s’installer en Allemagne. Une bourse accordée par le Lions Club lui a permis d’étudier à l’Université Folkwang d’Essen auprès des professeurs Bernhard Wambach et Michael Roll, où elle a obtenu un diplôme avec félicitations du jury. Durant ses études, elle a participé avec succès à divers concours, notamment la Korea National Competition (premier prix), le Köhler-Osbahr-Wettbewerb (premier prix) et le Concours international d’Orléans (seule finaliste ayant reçu cinq récompenses : Prix Nadia-Boulanger, Prix Albert-Roussel, Prix de la Sacem, Prix Hitachi et prix spécial pour la meilleure interprétation d’Interstices de Philippe Hurel).

Weitere Informationen zu allen Konzerte