Foire aux questions

Où se trouve le numéro de série de mon piano à queue Bechstein ? Pouvez-vous déterminer sa valeur marchande sur la base de photos ? Est-il possible de visiter le site de production ? La FAQ est là pour répondre à la plupart de vos questions.

Le numéro de série est généralement marqué en noir sur le devant du cadre en fonte, près des chevilles. Dans le cas des tout premiers pianos à queue C. Bechstein, il se trouve sur la table d’harmonie, près du logo. Sur certains pianos droits, il peut également se trouver à l’intérieur du meuble, près de la mécanique.

Si le numéro de série est effacé ou s'il a été falsifié, il sera malheureusement impossible de déterminer l'âge de votre piano.

Un numéro inscrit à l'arrière de la table d'harmonie ou sur d'autres pièces du piano ne permet malheureusement pas de déterminer l’âge d’un instrument. Il s'agit là de numéros provisoires utilisés lors de la production, mais qui ne sont pas toujours enregistrés.

Pour obtenir des pièces détachées Bechstein, prière de nous envoyer un mail (service@bechstein.com) ou un fax (+49 35 86 40 41 06).

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais pour déterminer avec précision ce dont vous avez besoin et pour convenir des différents détails.

Malheureusement non. Seul un expert qualifié est en mesure de procéder à une expertise de votre piano, chez vous ou dans nos ateliers. N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez connaître le prix d’une telle intervention (mail : service@bechstein.com ; fax: +49 35 86 40 41 06).

Oui, nous pouvons soit réparer/restaurer votre instrument nous-mêmes, soit vous recommander un atelier près de chez vous. N’hésitez pas à nous contacter à ce sujet par mail (service@bechstein.com) ou par fax (+49 35 86 40 41 06).

Nous ne vendons que des instruments C. Bechstein neufs ou restaurés par nos soins.

Nous recommandons d’accorder les instruments anciens à 440 – 443 Hz, en fonction de l’âge, du modèle et de l’état du piano. N’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante si vous désirez d’autres informations à ce sujet : service@bechstein.com.

Ces deux types de pièces remplissent la même fonction : délimiter précisément la longueur vibrante des cordes, chaque note étant déterminer par ladite longueur, ainsi que par la tension de la corde et son poids sur la longueur vibrante. Les agrafes sont des pièces en cuivre fixées au cadre par lesquelles les cordes passent avant d’être fixées aux chevilles. Le sillet remplit la même fonction au même endroit. Sur les premiers pianos à queue C. Bechstein, les cordes aiguës reposaient sur des sillets, qui ont ultérieurement été remplacés par des agraffes. Nous sommes maintenant revenus au sillet pour les cordes aiguës des pianos à queue, les pianos droits C. Bechstein étant pour leur part tous munis d’agraffes.

Oui, mais de nombreux pianistes préféraient autrefois les agrafes. Les goûts ont changé entre-temps et nous en sommes revenus au sillet.

Le Néo-Bechstein était un des tout premiers pianos électroniques au monde. Il a été développé à la fin des années 1920 en collaboration avec Siemens et Walther Nernst, prix Nobel de physique. En avance sur son temps, ce type d’instrument n’a été accepté par le public et commercialisé que des décennies plus tard.

Des visites guidées sont possibles à Seifhennersdorf chaque premier lundi du mois sur réservation (uniquement par mail, service(at)bechstein.com).

Début de la visite : 10h

Langues : allemand et anglais

Une visite guidée de la manufacture vous permettra d’entrer dans les coulisses du monde C. Bechstein. Vous ne manquerez pas d’être étonnés en découvrant sur place comment ces chefs-d’œuvre sont façonnés à la main pour atteindre la perfection. La manufacture C. Bechstein Europe de Hradec Králové, qui fabrique les pianos W.Hoffmann, est actuellement en travaux, de sorte qu’il n’est pour l’instant pas possible de la visiter.

Depuis 1992, notre manufacture se trouve à Seifhennersdorf, en Saxe. Elle se trouvait à Berlin (Ouest) depuis 1853, mais le réaménagement de la capitale allemande consécutif à la réunification nous a conduit à quitter la ville, comme ont également dû le faire de nombreuses autres entreprises. Nous avons investi des millions d’euros dans la modernisation de la nouvelle manufacture : c’est désormais le principal site de production européen de pianos haut de gamme et nous continuons de le développer.

C. Bechstein Europe, filiale de C. Bechstein Allemagne, est installée à Hradec Králové, en République tchèque. C’est là que sont fabriqués les pianos W.Hoffmann. Employant environ cent-soixante personnes, C. Bechstein Europe est le second fabricant européen de pianos droits et à queue, après C. Bechstein Allemagne. La filiale bénéficie du savoir-faire de la maison-mère.

C. Bechstein Allemagne et C. Bechstein Europe ont le plus grand degré d’intégration verticale de tous les fabricants européens, la manufacture allemande produisant même depuis peu les têtes de marteaux. Nous nous efforçons d’accroître constamment notre indépendance face aux sous-traitants. Lorsqu’il est nécessaire de faire appel à des sous-traitants, notamment des fonderies, nous sélectionnons nos partenaires avec le plus grand soin, cela depuis 1853 et sur la base de cahiers des charges stricts. Toutefois, un fabricant haut de gamme comme C. Bechstein ne se définit pas par rapport à ses sous-traitants, c’est même plutôt le contraire… Dès lors, vous comprendrez qu’il n’y a pas lieu pour nous de nommer tel ou tel sous-traitant.

Oui, vous pouvez commander chaque instrument fabriqué par nos deux manufactures avec une sourdine Vario. Pour en équiper un piano déjà livré, prière de nous envoyer un mail à l’adresse : service@bechstein.com.