Concerts

Nouveau piano à queue de concert C. Bechstein livré à Dresde

Un piano à queue de concert D 282 est exposé au C. Bechstein Center récemment ouvert dans le magasin Dresdner Piano Salon. Afin de bénéficier de la meilleure acoustique, cet instrument a été sélectionné dans la nouvelle salle de concert du Kulturpalast par le professeur Peter Rösel, l’un des plus grands pianistes contemporains.

Événement exceptionnel dans la salle de concert de la Philharmonie de Dresde nouvellement ouverte au Kulturpalast : trois pianos à queue de concert C. Bechstein D 282, longs de 282 centimètres et pesant 450 kilos chacun, arrivent sur la scène en provenance de la manufacture de Seifhennersdorf, le site de production de C. Bechstein Pianofortefabrik AG, fabricant de réputation internationale dont les instruments sont vendus dans le monde entier et occupent une place de choix dans de nombreuses salles de concert, notamment la Konzerthaus et la Philharmonie de Berlin.

Rapidement installés sur la scène par des professionnels, les trois « poids lourds » sont pris en charge par Torben Garlin, le technicien de concert C. Bechstein qui, en l’espace d’une demi-heure seulement, vérifie les trois instruments et procède aux derniers réglages de la mécanique et de la sonorité. L’opération ne pose évidemment aucun problème à ce technicien et facteur de piano expérimenté.

Peter Rösel, professeur émérite de l’École de musique de Dresde et membre de l’Académie des beaux-arts de Saxe, a accepté de sélectionner celui des trois pianos devant être exposé au C. Bechstein Center ouvert au sein du magasin Dresdner Piano Salon. Faisant preuve d’une grande concentration, le professeur Rösel joue plusieurs œuvres sur chacun des trois instruments, passant du plus léger pianissimo au fortissimo le plus tonitruant afin de tester le spectre dynamique des pianos. C’est sur la base de différences minimes en matière de toucher, de timbre et de dynamisme qu’il entend faire sa sélection — Tâche délicate, tant les trois queues C. Bechstein brillent par leurs qualités exceptionnelles. Après avoir éliminé un premier instrument, le professeur Rösel teste à nouveau les deux concurrents qui restent en lice et choisit finalement celui qui, par le merveilleux rayonnement de sa voix, est le plus apte à séduire le public du C. Bechstein Center du magasin Dresdner Piano Salon.

Interrogé par Bert Kirsten, le gérant de Dresdner Piano Salon, le professeur Rösel déclare : « La sélection n’a pas été chose facile. Les trois instruments étaient vraiment excellents et ne se différenciaient que par quelques détails minimes. J’ai finalement choisi celui de droite, notamment parce qu’il m’a semblé offrir le meilleur toucher ».

Portrait du professeur Peter Rösel

Peter Rösel est né à Dresde et a pris ses premiers cours de pianos à l’âge de six ans. Après avoir étudié durant cinq ans au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou auprès de Dmitri Bachkirov et Lev Oborine, il a été le premier Allemand à remporter le concours Tchaïkovski de Moscou et le concours de piano de Montréal. Sa carrière de pianiste l’a conduit à se produire dans une quarantaine de pays sur les cinq continents.

Le Dresdner Piano Salon devient un C. Bechstein Center

La sélection du piano à queue à laquelle il a été procédé au Kulturpalast visait à choisir l’instrument devant être exposé au magasin Dresdner Piano Salon, nouveau C. Bechstein Center de la capitale saxonne installé dans le magnifique Coselpalais.

Répartis entre Cologne et Dresde, Hambourg et Munich, les quinze C. Bechstein Centers ouverts en Allemagne proposent, dans un cadre parfait, un vaste choix de pianos droits et à queue se distinguant par leur excellence. Grâce aux nombreux instruments exposés et à la présence de vendeurs compétents, ces magasins sont en mesure de répondre à toutes les demandes des clients. Vous y trouverez également des interlocuteurs spécialement formés et aux compétences reconnues pour toutes les questions relatives à l’accordage, à l’entretien ou à la restauration de votre piano.

Le piano à queue de concert D 282 exposé au Dresdner Piano Salon est un modèle qui a été développé par les ingénieurs et facteurs de pianos C. Bechstein en dialogue avec des pianistes du monde entier. Grâce à son jeu et sa voix exceptionnels, ce piano a déjà été choisi par de nombreuses salles de concert en Allemagne et à l’étranger. Tous les C. Bechstein D 282 sont fabriqués à la manufacture de Seifhennersdorf, intègrent quelque cinq cents heures de travail réparties sur quinze mois, et sont le résultat de la collaboration entre différents spécialistes.

 

 

Nous remercions chaleureusement André Henschke pour les remarquables photos qu’il a réalisées lors de la sélection du piano.