Lilya Zilberstein

Lilya Zilberstein a été lauréate du concours Busoni en 1987, ce qui a marqué le début de sa carrière internationale. Lilya Zilberstein a commencé à jouer du piano à l’âge de cinq ans. Elle a étudié durant douze ans à l’Institut Gnessin de Moscou, tout d’abord auprès d’Ada Traub, puis d’Alexander Satz. Après avoir remporté le concours Ferruccio-Busoni de Bolzano en 1987, elle s’est lancée dans une carrière internationale et fait désormais partie des stars du piano.  

Installée en Allemagne depuis 1990, Lilya Zilberstein a enregistré chez Deutsche Grammophon des CD qui ont rencontré un succès légendaire. Celui présentant les Concertos pour piano de Rachmaninov, notamment, qu’elle a enregistré avec le Philharmonique de Berlin dirigé par Claudio Abbado, est considéré comme un chef-d’œuvre. Lilya Zilberstein a également publié chez K&K Verlagsanstalt un double CD avec des œuvres de Beethoven et Brahms enregistrées lors d’un concert donné sur un piano à queue de concert C. Bechstein.   Parallèlement à sa carrière solo, Lilya Zilberstein interprète également de la musique de chambre : le duo qu’elle forme depuis plusieurs années avec Martha Argerich connaît le succès dans le monde entier. Lilya Zilberstein se produit également de manière régulière avec le violoniste Maxim Vengerov.  

 

Photos : Josef-Stefan Kindler

Lilya Zilberstein joue Beethoven

 La collection Grand Piano Masters publiée chez K&K Verlagsanstalt rassemble des enregistrements de concerts donnés dans la chapelle du château de Bad Homburg. On y trouve notamment un CD de Lilya Zilberstein avec les Sonates n° 2 et 23 de Beethoven, enregistrées en 2008. Ce CD a reçu un accueil triomphal dans le monde entier, le magazine Piano News écrivant notamment : « Cet enregistrement des deux célèbres sonates de Beethoven sur un magnifique C. Bechstein D 280 met en évidence la puissance et la motivation dont Zilberstein est capable ».

Lilya Zilberstein joue Brahms

Quelle chance que le concert donné par Lilya Zilberstein sur un piano à queue C. Bechstein dans la chapelle du château de Bad Homburg eût été enregistré ! La grande pianiste était en effet au mieux de sa forme lorsqu’elle a joué les Variations, op. 21 et les Huit œuvres pour piano, op. 76 de Brahms. Ernst Hoffmann a écrit à juste titre : « Qu’elle joue un morceau court ou une longue sonate, Lilya Zilberstein est toujours capable de contrastes dynamiques et d’un jeu symphonique. Elle sait toujours rendre au mieux la puissance phénoménale de certaines phrases de Brahms ».

Plus d'infos