Jura Margulis

Né à Leningrad en 1968, Jura Margulis a étudié auprès de son père Vitaly Margulis, ainsi qu'à Baltimore auprès de Leon Fleisher et à la Fondation du piano de Cadenabbia. Jura Margulisa été lauréat de douze concours internationaux ainsi que du prix Pro Europa décerné par la Fondation culturelle européenne.   Membre permanent du Fulbright Trio et partenaire de Martha Argerich avec laquelle il joue en duo, Jura Margulis a donné des concerts dans le monde entier, participé à divers festivals (Schleswig-Holstein Musik Festival, Zelt-Musik-Festival, Beppu Argerich Festival, Berliner Festwochen) et joué avec de grandes formations (Orchestre de la SWF de Baden-Baden, Orchestre national de Russie, Orchestre symphonique de Montréal dirigé par Charles Dutoit).   Certains de ses CD enregistrés chez Ars Musici et Oehms Classics ont reçu le Prix des critiques de disques allemands.    Jura Margulis dirige des classes de maître dans le monde entier et enseigne à l’université d’Arkansas. Son dernier CD a été enregistré chez Oehms Classics — et sur le piano à queue de concert C. Bechstein D 282.

Jura Margulis joue Berg, Brahms, Beethoven et Bach

Comme son père et son grand-père, Jura Margulis est une star de la grande école russe du piano. En 2008, il a enregistré ce CD sur un piano à queue de concert C. Bechstein D 282 dans le studio de la radio Hessischer Rundfunk de Francfort. Avec la Sonate, op. 1 d’Alban Berg, les Variations de Paganini de Johannes Brahms, les Trente-deux variations en do mineur de Beethoven (WoO 80) et la Troisième suite anglaise de Jean-Sébastien Bach, Margulis couvre ici plus de cent-cinquante ans d’histoire de la musique et met en évidence l’incroyable spectre musical dont le modèle D 282 est capable.

Plus d'infos