Denys Proshayev

« Comme toujours, ce fut une joie lumineuse que de jouer sur un piano à queue C. Bechstein. »

Denys Proshayev

 

Né à Brest (Biélorussie) en 1978, Denys Proshayev s’affirme progressivement comme l’un des pianistes et chefs d’orchestre les plus brillants de sa génération.   Après avoir étudié à Kiev puis à Hanovre auprès de Vladimir Krainev, il a reçu le premier prix du concours de musique ARD 2002 et joué à la Philharmonie de Berlin pour le 150e anniversaire de Bechstein en 2003. Il s’est produit avec de grands orchestres (DR SymfoniOrkestret, WDR Orchester Köln, MDR Sinfonieorchester, Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, HR-Sinfonieorchester Frankfurt, Kremerata Baltica, Orchestre philharmonique de Monte Carlo, Orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg), jouant alors sous la direction de chefs tels que Gerd Albrecht, Daniel Inbal, Emanuel Krivine, Michael Sanderling et Stanislaw Skrowaczewski.  

Denys Proshayev a également joué dans les studios de diverses radios et télévision (NDR, Bayerischer Rundfunk, Radio Suisse Romande) et se produit régulièrement dans de grandes salles de concert, notamment l’Herkulessaal de Munich, le Mozarteum de Salzbourg, la Konzerthaus de Berlin et celle de Dortmund, la Gewandhaus de Leipzig), la Festspielhaus de Baden-Baden, l’Alte Oper de Francfort et les Philharmonies de Cologne, Kiev, Varsovie et Saint-Pétersbourg.  

En 2006, il a enregistré chez Sony BMG un premier CD avec des œuvres de Rameau qui a soulevé l’enthousiasme des critiques. Et en 2009, il a inauguré la série des récitals Bechstein en se produisant à la Mercatorhalle de Duisburg.  

Pianiste confirmé, Denys Proshayev s’impose progressivement comme chef d’orchestre et dirige notamment l’Orchestre philharmonique de Lviv depuis la saison 2010/2011. Il enseigne par ailleurs le piano au Conservatoire supérieur Franz-Liszt de Weimar depuis 2008.

 

Fotos: Deniz Saylan und Bechstein

Denys Proshayev joue des oeuvres d´Alfred Schnittke à l´occasion du 80e anniversaire de la naissance du compositeur

« Magicien des sons », « virtuose brillant et de grande classe » : c’est en ces termes que les critiques ont parlé récemment de Denys Proshayev, jeune pianiste affectionnant tout particulièrement la musique de chambre.Proshayev, né en Biélorussie, s’est affirmé sur la scène internationale après avoir remporté le premier prix du concours de musique de la chaîne ARD organisée à Munich en 2002, ce qui lui a valu d’être invité à jouer avec de grands orchestres du monde entier. Lui-même chef d’orchestre, il a enregistré plusieurs CD très bien accueillis par le public, notamment un reprenant des œuvres de Jean-Philippe Rameau sorti en 2006.Son tout dernier CD est consacré à Alfred Schnittke, compositeur juif allemand mort en 1998. On y trouve notamment cinq Aphorismes pour piano solo et la Suite Gogol (en duo avec Nadia Mokhtari). Ces deux morceaux ont été enregistrés l’an passé sur piano à queue de concert C. Bechstein D 282 au château de Berlin-Britz. La production était assurée par Deutschlandradio Kultur, la préparation du piano par Torben Garlin.

Plus d'infos