Haiou Zhang

« Le piano à queue de concert C. Bechstein D 282 me donne une sentiment de sécurité inégalé. Je peux savourer sans entrave sa voix richement colorée. Jouer sur ce piano est une expérience qui tient de la légende. »

Haiou Zhang

 

Né en Chine en 1984, Haiou Zhang fait partie des musiciens les plus célèbres de sa génération. En 2010, il a effectué une longue tournée au Canada avec l’Orchestre symphonique nationale de Slovaquie. Il avait auparavant réalisé d’autres tournées au Brésil et en Chine.  

Haiou Zhang est entré au Conservatoire de Beijing à l’âge de six ans. Il a donné son premier concert avec l’Orchestre philharmonique de Belgrade en interprétant le Concerto pour piano n°3 de Rakhmaninov, et a ultérieurement interprété le Concerto n°1 pour piano de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de Varsovie. Il étudie à Hanovre auprès de Bernd Goetzke depuis 2008. Après avoir remporté le 5e concours international Vladimir-Horowitz de Kiev, il a enregistré un CD dans les studios de la radio NDR et a joué dans des salles célèbres (Philharmonie de Berlin, Laeiszhalle de Hambourg, Gasteig de Munich, Tonhalle de Düsseldorf, Gürzenich de Cologne). En 2010, il a joué des œuvres de Liszt dans les studios de DeutschlandRadio — sur un piano à queue de concert C. Bechstein. L’enregistrement de ce concert doit sortir en 2011 chez Hänssler Classic.

Haiou Zhang joue Liszt

Haiou Zhang, qui compte parmi les meilleurs pianistes chinois de sa génération, a joué des œuvres de Liszt en 2010 sur le piano à queue de concert C. Bechstein D 282 de la villa Siemens de Berlin. Ce concert retransmis par DeutschlandRadio a été enregistré, le CD étant sorti en janvier 2011 chez Hänssler Classic. À l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Franz Liszt, Haiou Zhang a notamment interprété la Sonate en si mineur jouée pour la première fois par Hans von Bülow à Berlin le 22 janvier 1857 — également sur un piano C. Bechstein. On trouvera également sur ce CD : Les Jeux d’eaux de la villa d’Este (extrait des Années de pèlerinage), Funérailles (extrait d’Harmonies poétiques et religieuses), Saint-François d'Assise prêchant aux oiseaux (extrait de Deux Légendes) et la Rapsodie hongroise n° 2 dans une adaptation de Vladimir Horowitz (1903–1989). Un CD à ne pas manquer !

Plus d'infos