Edwin Fischer

« À la maison C. Bechstein, dont les instruments de qualité inégalée ont été mes meilleurs professeurs et restent mes plus fidèles amis. »

Edwin Fischer

 

Né à Bâle en 1886, Edwin Fischer s'installa à Berlin en 1904 et y suivit les cours dispensés par Martin Krause, un ancien élève de Liszt. Fischer se fit un nom à Berlin en tant que soliste, interprète de musique de chambre et accompagnateur de lieder. En 1931, il prit la succession de Busoni au Conservatoire supérieur de la ville, puis fonda son propre orchestre de chambre, spécialisé dans les œuvres du XVIIIe siècle.    Il enregistra de nombreux disques à Londres et Berlin, notamment l’intégralité du Clavier bien tempéré de Jean-Sébastien Bach — sur un Bechstein, évidemment.   En 1945, Edwin Fischer fonda à Lucerne une classe de maître qui fonctionna jusqu’en 1958. Il est mort à Zürich deux ans plus tard au terme d’une longue maladie.  

Dans une de ses dédicaces, Edwin Fischer a écrit : « À la maison C. Bechstein, dont les instruments de qualité inégalée ont été mes meilleurs professeurs et restent mes plus fidèles amis ».

Edwin Fischer joue Bach

Edwin Fischer a enregistré Le Clavier bien tempéré sur un Bechstein aux studios d’Abbey Road à Londres entre 1933 et 1936. Ce disque La Voix de son maître est toujours considéré comme l’une des meilleures versions de l’œuvre de Bach. C’est pourquoi il a été remixé à plusieurs reprises par EMI/La Voix de son maître, et tout dernièrement par Naxos Historical qui l’a ressorti dans la collection « Great Pianists ».